Le tatouage

Étymologie du terme tatouage :

Le terme tatouage provient du tahitien « tatau » signifiant : marquer ou dessiner.

C’est en 1772 que le Docteur Berchon employa pour la première fois le terme « tatoo » qui deviendra « tatouage » en français à la fin des années 1700.

Qu'est-ce qu’un tatouage ?

Il s’agit d’un dessin réalisé en insérant de l’encre dans la peau.

Elle peut être insérée de manière plus ou moins profonde, avec une encre plus ou moins concentrée afin de crée des nuances.

Le tatouage peut-être :

  • Décoratif

  • Symbolique : date, citation, prénom…

  • Religieux

  • Thérapeutique

  • Esthétique

  • Identificatoire : animaux domestiques, prisonniers…

Les différents types de tatouages :

Il existe différents types de tatouages :

L’encre et la couleur du tatouage :

Si dans ses débuts le tatouage était essentiellement noir (voir vert avec le temps et la dégradation de l’encre) et réalisé à base d’encre de Chine ou d’encre à base de charbon ou de suif, aujourd’hui, les pigments industriels permettent de proposer un éventail impressionnant de couleurs.

Ces teintes permettent de réaliser n’importe quel tatouage et de créer n’importe quelle couleur.

Plus l’encre est diluée, plus elle permet d’obtenir des dégradés. Par exemple, si vous diluez de l’encre noire vous obtiendrez de nombreux dégradés de gris permettant par exemple de réaliser des ombres.

Quant aux encres de couleurs, elles sont en général mélangées entre elles pour obtenir de nouvelles nuances de couleurs.

Original :
Une encre transparente permet même de réaliser ce que l’on appelle un tatouage UV ou Blacklight (lumière noire) car s’il est invisible en plein jour, il se révèle à la lumière noire. Il s’agit tout de même d’un tatouage permanent.

Procédé du tatouage :

Comme nous l’avons vu plus haut, le principe du tatouage consiste à introduire de l’encre dans la peau. Cette action se fait à l’aide d’un objet pointu ou d’aiguilles.

C’est en cicatrisant que la « plaie » fait alors apparaitre le dessin réalisé sous la peau et donc par transparence.

De nos jours, on insère l’encre à l’aide d’un dermographe, un appareil qui se compose de fines aiguilles attachées à une barre à travers un canon électrique. Lorsque le tatoueur déclenche ce dernier, la pointe va alors se déplacer de haut en bas permettant ainsi à l’encre de s’introduire.

Les types d’aiguilles :

Il en existe de formes et de tailles différentes comme :

  • Les aiguilles liners : on les utilise pour tracer les contours d’un tatouage, des lignes…

  • Les aiguilles magnums : on les utilise pour remplir les motifs

Il en existe bien sûr d’autres qui seront utilisées en fonction des désirs du tatoueur et/ou du client.

Profondeur de l’introduction de l’encre :

Cette encre est déposée entre le derme et l’épiderme, soit entre 1 mm à 4 mm selon la peau des personnes et la partie tatouée. En effet, le coude, le dos ou les genoux disposent d’une peau plus épaisse.

Le tatouage et la législation :

Nos salons de tatouage s'engagent à effectuer l'acte de tatouage par effraction cutané conformément à la législation en vigueur depuis le décret du 19 février 2008 et à respecter tous les arrêtés d'application publiés depuis, notamment quant à l'hygiène, les procédures préconisées, l’agencement des locaux et les matériaux utilisés (tous stérilisés, à usage unique et aux normes européennes).

Le tatouage et la douleur :

Selon l’endroit piqué, le tatouage est plus ou moins douloureux, mais cela reste tout de même plutôt désagréable.

Les tatouages de grandes tailles sont d’ailleurs réalisés en plusieurs séances. Les séances de durant, en général, pas plus de 4 heures et ce, car l’endorphine qui est diffusée par votre corps et permettant de calmer la douleur n’agit plus au-delà d’un certain temps.

Le détatouage ou supprimer un tatouage :

Il se pratique chez un dermatologue et consiste à envoyer de l'énergie rapide par le biais d'un laser pour détruire les pigments du derme.

Afin d'enlever un tatouage, 2 critères rentrent en compte :

  • La charge en pigment
  • La couleur du tatouage

On note que le bleu, le vert et le blanc sont des couleurs qui sont plus difficiles à éliminer en comparaison au noir.

Il est nécessaire de procéder à plusieurs séances pour venir à bout d'un tatouage, à raison d'environ 120 € / séance.

Un article complet sur le détatouage vous apportera un complément d'information.

Tatouages corps